samedi 17 novembre 2012

Sans feu ni lieu de Fred vargas

 Il y a quelques temps j'ai participé à un swap, celui de Mode Chocolat et c'est l'adorable Lapodoud qui me swappait -et ouais je conjugue même le mot "swap". Le thème du swap : Faire partager ses passions. La demoiselle m'a donc envoyé un de ses livres favoris. Je ne lit pas se genre de bouquin d'ordinaire mais je connais bien, ma mère lit tout les Fred Vargas ! 

Je vous avez déjà fais une critique de livre il y a un sacré bout de temps <ICI> et ça vous avez beaucoup plu à l'époque alors je tente le coup ! 

*-°

L'auteur : Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau, est une femme de lettres française.

Auteur de romans policiers à fort succès, elle a choisi, avec « Vargas », le même pseudonyme que celui de sa sœur jumelle Joëlle, peintre contemporaine connue sous le nom de Jo Vargas.

Ce pseudonyme fait référence à Maria Vargas, personnage joué par l'actrice Ava Gardner dans le film La Comtesse aux pieds nus.

L'histoire
:
Clément Vauquer est une rareté. Il est stupide au point d'exécuter ce qu'on lui demande de faire sans se poser de questions, et assez aveugle pour ne pas voir la tombe qu'on creuse sous ses pieds. Pour un manipulateur, c'est une véritable aubaine.
Lorsque son portrait s'étale à la une de tous les journaux et qu'on l'accuse d'être le tueur en série de jeunes parisiennes, il n'y a que la vieille Marthe pour croire à son innocence. Cette ancienne prostituée, qui avait pris Clément enfant sous son aile, va tout faire pour prouver l'innocence de "son petit". Elle fait appel à Louis Kehlweiler, ancien client et ami de longue date, qui va mener l'enquête avec son équipe d'érudits, les évangélistes.


Sans feu ni lieu, c'est d'abord des personnages attachants : Marthe, la vieille prostituée, avec toute sa gouaille, Clément, son protégé, pauvre accordéoniste un peu limité empêtré dans une sale affaire de crime, ou encore Louis et les "évangélistes" qui tenteront, non sans quelques doutes, de le protéger. Car en effet, la principale interrogation de ce roman est de savoir si Clément est coupable ou non, s'il a vraiment une "mouche dans le casque" pour reprendre une expression du livre, ou s'il cache son jeu et que c'est bien lui l'assassin. Réel imbécile ? Criminel ? En tout cas c'est un personnage fascinant : un abruti, n'ayons pas peur des mots, qui n'a pas grand chose pour lui, mais pourtant Fred Vargas arrive à en faire un personnage auquel on s'attache, on espère vraiment que ce n'est pas lui le coupable. Bien sûr je ne vous donnerai pas le fin mot de l'histoire, à vous de vous lancer dans ce roman qu'on ne lâche plus, à vous de découvrir cet univers particulier créé par Fred Vargas. C'est du roman policier, mais ça sort vraiment de l'ordinaire, et ça fait du bien.


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

la conque d'or a dit…

J'ai pas encore lu ce livre meme si je suis une grande lectrice de Fred Vargas.(j'habite en Sicile, et tout n'arrive pas...) Ta critique m'a particulièrement interessée, c'est vrai Fred Vargas a le don de décrire ses personnages et de les faire aimer, et puis y'a toujours une atmosphère particulière...Merci, ça donne envie de le lire.

100%soie a dit…

je n'ai jamais lu ses livres mais je t'avoue que ta revue me donne carrément envie ! j'aime bien ce genre d'intrigue !

codepromo-mode a dit…

Un excellent article, j'ai tout vu, je crois que je vais le lire!!!

Caro * a dit…

Ce livre a l'air vraiment bien, merci pour cet article qui donne envie de le découvrir :)